Bien utiliser sa ponceuse : les meilleurs conseils

ponceuse achat

Une défonceuse est une machine qui fait des rainures ainsi que du fraisage sur une surface plane d’un plancher. Un truc pour les ébénistes, mais peut être utile également entre les mains d’un bricoleur. Facile à utiliser, la ponceuse s’utilise avec délicatesse.

A propos de la ponceuse

On choisit cette déformeuse de volets et fenêtres par sa puissance, la forme de sa semelle, ainsi que son coffret de fraises, mais également ses différentes manettes de réglage comme la vitesse et la profondeur du trou. Les autres points se réfèrent à sa gamme, mais également à sa marque. La ponceuse n’est pas si chère, puisqu’en ce moment, elle coûte entre 100 à 150 euros.

Préparer le support

Quand on travaille le ponçage d’une surface d’une matière quelconque, que cela soit en bois, en pierre ou en plastique et métal, il est important de fixer la table de travail pour qu’il soit au niveau que vous le désirez. Mais qu’il supporte également le poids de la matière à travailler, ainsi que le coup du mouvement que vous allez exercer là-dessus. Vous allez également serrer le modèle à usiner pour qu’il ne bouge pas.

Le choix du papier abrasif

Ce choix dépend de la qualité de la rendue que vous voulez, mais il y a du papier fin, très fins et avec des gros-grains et autres. Le papier abrasif que l’on utilise avec un bois est différent de celui qui travaille la pierre et le métal et le plastique. Il faut également que ce papier s’accorde avec la semelle de la ponceuse. Il y en a qui dispose des petits trous afin d’aspirer les copeaux, car une ponceuse pollue très vite votre espace de travail.

Connaître chaque type de ponceuse

Il existe différents types de ponceuse, mais la plus utilisée est la ponceuse vibrante. Celle-ci assure le lissage d’un bois, du plastique et du métal, elle peut également travailler une surface plane ou arrondie et en angle. Sa semelle est assez longue pour réaliser un travail très fin et fiable, avec une performance bien travaillée. On peut quand même se fier à ce site pour les passionnés du bricolage afin d’exploiter les atouts d’une ponceuse.

Les bons gestes à adopter pour l’usage d’une ponceuse

Débranchez l’appareil avant toute manipulation. Vérifiez que le papier abrasif est bien fixé à la semelle. Maintenant, branchez l’appareil et observez si le témoin de démarrage fonctionne. Vous pouvez régler la vitesse du ponçage suivant la demande. Allumer l’appareil, et attendre que la semelle tourne constamment.

Bien tenir une ponceuse

Il faut tenir l’appareil à deux mains. Une main sur la manche et l’autre sur la surface d’accroche. Votre mouvement sera de gauche à droite en suivant une vitesse constante. Il est important de bien suivre la surface de la fibre pour une matière en bois afin de ne pas rayer la surface de matériel. Mettez de la délicatesse à chaque mouvement et de la finesse pour avoir une belle rendue. Toute la surface de l’abrasif doit frotter à la surface de la matière à poncer. Veillez à ne pas exercer de la pression sur le support, car vous savez que c’est inutile. Veillez à ce qu’aucun obstacle ne vient à dérayer le mouvement de la ponceuse comme du clou ou autres choses. Dispersez le mode de ponçage et ne pas revenir sur un même point. Il est également plus prudent de soulever l’appareil, et puis l’éteindre ensuite.

L’équipement de son utilisateur est très important pour un casque à oreilles, un masque pour les yeux, une protection de la bouche et le nez et des gants. Il est aussi à conseiller de mettre des vêtements dont on se sent à l’aise dans notre mouvement.